AUTORITÉ DIGITALE
Actualité high-tech et numérique

Windows Defender : désormais un produit de premier plan

Comme c’est le cas de tout logiciel de sécurité, tout ne se résume pas à la convivialité, car le moteur qui alimente l’antivirus est celui qui devrait être une priorité. Et dans Windows Defender, c’est semble être le cas.

Plus tôt cette semaine, les chercheurs d’AV-TEST ont publié les résultats d’une nouvelle série de tests antivirus réalisée sur une machine Windows 10. Et quelque peu surprenant, ce n’est pas le fait que Windows Defender soit l’un des mieux notés, mais le fait qu’il obtienne le score maximal, tout comme les logiciels de grands fournisseurs de solutions de sécurité comme Kaspersky.

Windows Defender a reçu 18 points sur un maximum de 18, obtenant un score sans faille en termes de protection, de performances et de convivialité. Mais examinons de plus près ce qui fait de Windows Defender un produit de premier plan.

AV-TEST a effectué deux séries de tests différents en mai et en juin et a évalué tous les produits du point de vue de la protection, des performances et de la convivialité.

La catégorie de protection incluait des tests censés déterminer le comportement des solutions antivirus face aux attaques de logiciels malveillants dès aujourd’hui, y compris les menaces contre le Web et les e-mails. Windows Defender a détecté et bloqué 100% des programmes malveillants au cours des deux séries de tests, dépassant ainsi la moyenne du secteur (IA) de 97,1%.

AV-TEST a ensuite tenté de détecter la présence de malwares répandus et répandus découverts au cours des 4 dernières semaines. Une fois encore, Windows Defender a détecté et bloqué 100% des menaces dans les deux tests. La moyenne de l’industrie est de 99,8%.

Pour ce qui est des tests de performance, les choses sont un peu plus complexes ici, car AV-TEST a évalué chaque produit pour déterminer son impact sur les performances du système lorsque leurs fonctionnalités de sécurité sont en cours d’exécution.

Tout d’abord, Windows Defender a excellé en ce qui concerne le ralentissement généré lors du lancement de sites Web populaires sur du matériel dit bas et haut (ordinateurs lents et rapides) avec un score de 13% et 14%, respectivement. Cela signifie qu’il obtient de meilleurs résultats que la moyenne du secteur, qui se situe respectivement à 19% et 16%.

Windows Defender ne ralentit pas l’appareil lors du téléchargement d’applications fréquemment utilisées, mais génère un ralentissement de 8% lors du lancement d’une application logicielle standard sur les deux types d’ordinateurs (par rapport à la moyenne du secteur de 10% et 9%, respectivement).

Le seul domaine dans lequel Windows Defender n’a pas battu la moyenne du secteur est l’installation d’applications fréquemment utilisées, avec 27% (contre 26% d’AI) sur les appareils lents et 22% (22% d’AI) sur les appareils rapides.

Windows Defender n’a émis aucun faux positif lors des tests d’utilisabilité. Il a donc réussi les tests de visite de sites Web et d’analyse de logiciels légitimes.

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

NEWSLETTER

Abonnez-vous et recevez nos actualités chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

7 + 3 =