AUTORITÉ DIGITALE
Actualité high-tech et numérique

Selon une étude, 32% des entreprises restent toujours attachées à Windows XP

Pendant que le géant du logiciel se prépare à mettre fin, d’ici quelques mois, au support de Windows 7, le système d’exploitation qu’il a lancé en 2009, certaines entreprises demeurent toujours sur Windows XP, vielle de 18 ans.

Windows XP a été lancé en 2001, treize ans plus tard, en 2014, Microsoft a cessé de fournir les mises à jour et les correctifs de sécurité pour le système, devenu depuis cette date là, très vulnérable.

Malgré la fin de la prise en charge totale, selon une étude menée par Spiceworks et révélée par WinFuture, en 2019, jusqu’à 32% des entreprises, contre 42% en 2017, continuent toujours d’utiliser des périphériques alimentés par Windows XP, le système abandonné il y a cinq ans déjà.

Windows 7 susceptible de devenir le nouveau Windows XP

Plus inquiétant encore, l’utilisation de Windows 7 par les entreprises est très répandue. Au total, 79% des entreprises incluses dans l’enquête utilisent Windows 7, contre 84% il y a deux ans, alors que la fin de support est prévue pour janvier 2020, explique Spiceworks.

Souvent, les anciens appareils ou logiciels restent présents sur les réseaux bien au-delà de la date limite de prise en charge, que ce soit en raison d’applications héritées qui ne s’exécutent pas sur de nouveaux systèmes d’exploitation, de logiciels intégrés qui n’ont jamais été mis à jour par le fabricant ou d’un manque de financement et de ressources nécessaire pour mettre à jour les systèmes des utilisateurs finaux ou des systèmes back-end

En fait, selon les données de déploiement de la technologie Spiceworks, 32% des entreprises ont encore Windows XP installé sur au moins un périphérique de leur réseau, malgré la date de fin de service de l’OS en 2014. Ce chiffre est en légère baisse par rapport à 42% en 2017, le nombre d’entreprises disposant de machines obsolètes et donc vulnérables est alarmant.

La bonne nouvelle est que 67% des entreprises qui utilisent encore Windows 7 sur leurs appareils envisagent de passer à une version plus récente de Windows d’ici la date limite de janvier. Par ailleurs, 25% d’entre elles ont déclaré que la mise à niveau serait effectuée après janvier 2020, lorsque la prise en charge pour cette version OS prendra fin.

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

NEWSLETTER

Abonnez-vous et recevez nos actualités chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

76 + = 78