AUTORITÉ DIGITALE
Actualité high-tech et numérique

Microsoft voudrait-il envahir le menu Partager sur Android ?

Depuis quelques années déjà, Microsoft se donne à fond pour rendre meilleures ses applications mobile, et parallèlement, la société est prête à tout faire pour voir ses applications installer par le grand nombre possible d’utilisateurs Android et iOS.

Alors que Google promet de rendre le menu Partager sur Android, beaucoup plus fluide, plus rapide et plus accessible, Microsoft, lui, s’en tape. La société de logiciels a commencé par proposer dans le menu de partage, ses autres applications non installées pour inciter les utilisateurs à les installer.

Plus précisément, Android Police a découvert qu’en utilisant une application Microsoft et en essayant de partager un fichier, le menu Partager qui affiche généralement les icônes des applications déjà installées sur votre appareil inclut désormais des raccourcis vers d’autres applications Android non installées développées par Microsoft.

Ses applications publicitaires de Microsoft portent en plus du nom, la mention (Installer). Elles redirigent les utilisateurs vers Google Play Store et directement sur leurs pages d’applications respectives où vous pouvez les télécharger et les installer.

En apparence, cela ne se limite pas à une application Android, Microsoft a probablement l’intention d’utiliser cette approche à l’avenir. Bien que les annonces ne soient pas intrusives pour l’instant, elles le sera très rapidement parce que d’autre développeurs vont eux aussi décider de suivre l’exemple du géant de la place.

Imaginons alors que davantage de développeurs suivent les traces de Microsoft et commencent à annoncer leurs autres applications dans le menu Partager. Si cela se produisait, partager quelque chose sur Android deviendrait vraiment pénible, car trouver rapidement une application spécifique serait beaucoup plus difficile et surtout encombrant.

Il est certain que les utilisateurs n’accepteront pas cette pratique de Microsoft de promouvoir ses applications. Vivement que la société prennent en compte les différentes critiques pour adopter d’autres idées d’annoncer ses autres applications.

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

NEWSLETTER

Abonnez-vous et recevez nos actualités chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

9 + 1 =