AUTORITÉ DIGITALE
Actualité high-tech et numérique

LG tente de se moquer de Huawei, mais déçu par les commentaires

La concurrence a toujours été très rude dans l’industrie de la technologie, et la chute de Huawei profitera bien fort à d’autres et certainement à LG qui tente de tirer profit de la situation que vit l’entreprise chinoise.

Le bannissement de l’entreprise chinoise est l’information qui tourne en boucle actuellement sur le web et qui fait état de ce que Huawei a été banni par les États-Unis qui l’ont interdit de travailler avec des sociétés américaines.

Et pour se conformer à cette décision, Google a totalement éjecté le chinois qui ne peut plus utiliser la version sous licence d’Android et ses applications propriétaires, Google Apps.

Dans cette situation, pour LG, c’est l’occasion pour lui de se rappeler sa solide relation avec Google. Le constructeur reconnu pour ses écrans a donc décidé de se rendre sur Twitter et de passer quelques émotions. Ainsi, lit-on

«LG et Google : une relation solide depuis des années», a tweeté LG, accompagné de la capture d’écran d’une discussion avec Google Assistant qui dit «Je ne veux pas être trop en avant, mais je pense que vous et moi, nous nous entendons très bien», en réponse à la question : «qui est votre meilleur ami».

Cette blague semble être de mauvais goût.

Alors que le compte Twitter sud-africain de LG pensait qu’il serait amusant de se moquer des autres en difficulté, le tout s’est immédiatement retourné contre lui.

La plupart des réponses à leur tweet font ternir la société sur la manière dont elle publie les mises à jour logicielles de sa version sous licence d’Android, malgré qu’il se clame d’avoir une bonne relation et durable avec Google.

«Maintenant, si seulement vous pouviez mettre à jour les téléphones sur le dernier Android à temps», lit- on dans l’un des tweets.

«Une telle bonne relation que vos téléphones reçoivent à peine une mise à jour logicielle» un autre utilisateur.

«Sans mises à jour sur vos téléphones… vous fermerez comme Sony Mobile», à ajouté quelqu’un d’autre.

«Vous devriez donner votre licence à Huawei en fonction des mises à jour que vous publiez, vous n’en avez pas besoin», a conclu l’utilisateur Filipe Silva.

Visiblement, cette comédie de LG, qui a enregistré une chute d’au moins 700 millions de dollars en 2018 alors que Huawei a augmenté sa part de marché à 14,7% la même année, n’a pas été goût de sa propre communauté d’utilisateurs. Le tweet aura été rapidement supprimé.

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

NEWSLETTER

Abonnez-vous et recevez nos actualités chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

82 + = 84