AUTORITÉ DIGITALE
Actualité high-tech et numérique

Les géants américains de technologies préoccupés par le conflit commercial entre la Corée du Sud et le Japon

Samsung fait actuellement face à une situation au Japon concernant les produits chimiques qu’il utilise pour fabriquer les puces de nouvelles générations.

Le Japon a renforcé sa réglementation sur les exportations en imposant à la Corée du Sud des sanctions dont plusieurs concernent des produits chimiques tels que le polyimide fluoré, le fluorure d’hydrogène et les résistances utilisés par les constructeurs notamment par Samsung, pour fabriquer des écrans et surtout des puces pour ses appareils et ceux des clients.

Selon un rapport récent, la société a été contraint de réduire la production du prochain Galaxy Note 10 à cause du même conflit commercial qui a affecté la production du processeur Exynos censé alimenter bon nombre de modèles Note 10, fabriqué par Samsung à base de composants importés du Japon.

Tel que rapporté par The Investor, si les restrictions sont maintenues, les projets de Samsung en matière de fabrication de semi-conducteurs de nouvelle génération devraient être quelque peu compromis.

Face à cette situation de plus en plus inquiétante qui pourrait impacter la production de puces mémoire DRAM de Samsung, les grandes entreprises américaines, clients de Samsung, notamment Apple, Amazon, Microsoft et Google, ont envoyé des représentants respectifs en Corée Sud afin d’évaluer les retombées du conflit actuel.

« Les responsables (des sociétés de technologie américaines) n’étaient pas ici pour réviser leurs contrats existants avec Samsung, mais pour surveiller les conditions du marché actuelles après la récente mise en place de restrictions commerciales par le Japon », a déclaré un responsable du secteur.

Samsung a refusé de confirmer une réunion avec les représentants des sociétés américaines, mais a indiqué qu’il continuait de communiquer avec ses clients mondiaux afin de dissiper leurs inquiétudes.

Samsung est un acteur dominant sur le marché mondial des DRAM, avec une part de marché de 45,3% selon les rapports de l’an dernier. Il est également le principal fournisseur de DRAM et NAND pour les iPhones d’Apple. Pour leurs services de cloud.

Amazon, Google et Microsoft comptent parmi les plus gros clients qui utilisent les puces DRAM de Samsung, jouant un rôle clé dans la lecture et écriture des données pour leurs services de cloud.

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

NEWSLETTER

Abonnez-vous et recevez nos actualités chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

66 + = 70