AUTORITÉ DIGITALE
Actualité high-tech et numérique

Huawei confirme que son système d’exploitation est plus rapide que macOS et Android

Selon le fondateur de Huawei Ren Zhengfei, le système d’exploitation interne du nom de HongmengOS se veut non seulement universel mais également rapide que ses concurrents tels que Android et macOS.

Dans un interview avec un magazine français, le géant chinois de la technologie Ren Zhengfei a fourni certains détails sur le développement de son propre système d’exploitation, expliquant que l’OS maison supportera les applications Android mais qu’au dessus de tout ça, il sera plus rapide que l’OS de Google.

Pour le fondateur, HongMeng OS a été particulièrement développé pour répondre à la demande avec un délai de traitement inférieur à 5 ms. Ce qui, sans doute, amène son fondateur à déclarer qu’une performance plus rapide serait perceptible lorsque l’on comparait HongMeng avec le système d’exploitation macOS d’Apple.

Le fondateur affirme que HongMeng a été conçu dès le départ pour être une plateforme universelle. Il peut donc être installé non seulement sur les smartphones, mais également sur d’autres appareils fabriqués par la société, notamment des ordinateurs et des tablettes. En d’autres termes, il peut également remplacer Windows.

Huawei ne peut plus utiliser Android

Selon un décret signé par le président américain Donald Trump à la mi-mai, Huawei n’est plus autorisé à utiliser du matériel et des logiciels développés par des sociétés américaines, y compris Android et Windows.

Depuis lors, Huawei a accéléré le développement du système d’exploitation. HongMeng serait donc une alternative aux deux solutions, aidant ainsi la société à réduire sa dépendance vis-à-vis des sociétés américaines et disposant ainsi d’un système d’exploitation pouvant être installé sur n’importe quel appareil.

Des personnes familiarisées avec le sujet ont déclaré plus tôt cette année que HongMeng devait être finalisé cette année et installé sur des appareils destinés au marché chinois à l’automne. Le lancement international du système d’exploitation est prévu pour l’année prochaine.

Huawei ne veut pas abandonner le développement de HongMeng, quelle que soit l’évolution de la situation aux États-Unis. Attendons-nous donc à ce que ce système d’exploitation soit compatible avec les smartphones Huawei, que la société soit toujours autorisée ou non à utiliser Android.

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

8 + 1 =