En plein hommage aux vicitmes du coronavirus, un journaliste de bfm lâche : «ils enterrent des pokémon»

Ce samedi, Pékin rendait hommage aux victimes décédées du Covid-19. La cérémonie était retransmise en direct sur BFM TV mais la séquence a été marquée par un dérapage de la part d’un journaliste.

En effet, le journaliste économique de la chaîne, Emmanuel Lechypre a créé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Alors que les images de l’hommage national chinois étaient retransmises, les téléspectateurs ont pu entendre de sa part : «Ils enterrent des Pokémon», pensant alors que les micros étaient éteints.

Les téléspectateurs choqués par cette remarque

Très vite les internautes ont réagi sur Twitter jugeant que cette remarque était une honte et raciste. D’autres n’ont pas hésité à souligner le manque de respect total envers les victimes qui plus est lors d’une minute de silence.

Certains ont également réclamé la démission du journaliste. Face à la polémique, BFM TV a réagi sur Twitter pour présenter «ses excuses les plus sincères aux téléspectateurs à la suite de la diffusion involontaire de propos totalement déplacés.»

Un peu plus tard dans la matinée, c’est le journaliste lui-même qui a tenu à s’excuser publiquement en direct :

«Ce matin sur BFM TV je me suis permis une remarque totalement déplacée pendant la diffusion d’un hommage aux victimes du virus en Chine. Ces propos inappropriés ont été diffusés à l’antenne alors que je pensais les micros fermés. Je tiens sincèrement à m’en excuser

Des excuses qui n’ont pas suffit puisque SOS Racisme l’a annoncé dans un communiqué ce samedi après-midi avoir saisi le CSA.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

Dernières actualités