COVID-19 : Amazon ouvre un labo pour tester tous ses employés paniqués

Amazon a construit un laboratoire dédié aux tests de dépistage du coronavirus de ses employés, la maladie causée par le nouveau coronavirus. Le but est de dissiper les peurs propagées au milieu des travailleurs alors que le virus se propage dans les entrepôts de l’entreprise.

Hier, Amazon a publié une vidéo montrant Jeff Bezos en tournée joyeuse dans les centres de distribution Amazon et les magasins Whole Foods, plaisantant avec des travailleurs qui craignent de plus en plus pour leur vie.

Les entrepôts de l’entreprise sont restés ouverts tout au long de la pandémie, grâce à cela de nombreuses personnes peuvent recevoir en toute sécurité leurs commandes à domicile. Mais cela a mis en danger des centaines de milliers d’employés d’entrepôt et de chauffeurs-livreurs de première ligne. Selon le Financial Times plus de 50 établissements d’Amazon ont confirmé des cas aux États-Unis.

La société affirme que la déficience de test créé la panique et pertube son économie et espère commencer bientôt les tests : « Nous vivons aujourd’hui dans un monde de pénurie où les tests COVID-19 sont fortement rationnalisés», «Nous avons commencé à assembler l’équipement dont nous avons besoin pour construire notre premier laboratoire et espérons commencer bientôt à tester un petit nombre de nos employés de première ligne.»

Malheureusement elle reconnaît aussi que son objectif de tester tous les employés est impossible, mais tente le coup : «Nous ne savons pas jusqu’où nous irons dans le délai imparti, mais nous pensons que cela vaut la peine d’essayer», a déclaré la société.

Par ailleurs Amazon a annoncé son intention d’augmenter les salaires et d’embaucher 100 000 travailleurs supplémentaires en mars. En outre l’entreprise a également distribué des masques, effectué des contrôles de température des employés et pulvérisé du désinfectant sur les postes de travail.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

Dernières actualités