AUTORITÉ DIGITALE
Actualité high-tech et numérique

Apple poursuivi pour avoir écouté les utilisateurs de Siri sans leur consentement

Apple visé par un recours collectif dans le Nord de la Californie pour avoir violé la vie privée des utilisateurs en accédant à des communications confidentielles sans consentement cadre de l’analyse des données Siri.

La semaine dernière, il a été révélé qu’une série de sous-traitants Apple avaient accès à des données privées telles que des informations médicales et des enregistrements de personnes ayant des rapports sexuels dans le cadre d’une analyse des données collectées par l’assistant numérique Siri.

Les sous-traitants, chargés d’analyser les interactions avec Siri pour un réglage plus approfondi, pouvaient écouter «des médecins et des patients, des accords commerciaux, des relations apparemment criminelles, des relations sexuelles, etc.», selon un rapport du Guardian.

Apple « enregistre des utilisateurs sans consentement »

Le procès affirme qu’Apple a violé la loi californienne sur l’invasion de la vie privée, la loi sur la concurrence déloyale, la loi sur les recours légaux des consommateurs et la loi sur le jugement déclaratoire, en « enregistrant illégalement et intentionnellement des communications confidentielles de particuliers sans leur consentement ».

« De manière significative, Apple sait que les enregistrements non autorisés sont courants et, en tant que tel, demande à ses sous-traitants humains, entre autres, d’identifier si Siri a été délibérément activé ou non. Malgré cela, Apple n’a pas informé les consommateurs qu’ils étaient régulièrement enregistrés sans consentement », indique le procès.

« Les demandeurs n’ont à aucun moment consenti à ces enregistrements illégaux. Apple ne révèle pas que les appareils Siri enregistrent des conversations qui ne sont pas précédées d’une phrase ou d’un geste de réveil. Les demanderesses Lopez et AL n’ont donc pas accepté d’être enregistrées par leurs dispositifs Siri, respectivement. De plus, Apple n’aurait pas pu obtenir le consentement de la demanderesse AL, une mineure sans compte Apple », lit-on également dans le procès.

Le recours collectif demande à Apple de supprimer tous les enregistrements Siri de ses serveurs et de verser des dommages-intérêts d’un montant non précisé aux plaignants.

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

POPULAIRES CETTE SEMAINE

NEWSLETTER

Abonnez-vous et recevez nos actualités chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

19 + = 26